Une panne, des pannes, dépannage… Merci à F.

Le 7 décembre 2008, par Geneviève Koubi,

La « panne » du serveur Lautre Net duquel relève le site Droit cri-TIC a pendant, un certain temps, limité l’activité de Droit cri-TIC, sans qu’il ait été pensé nécessaire d’émigrer vers un autre type d’hébergeur.

Certes, Lautre Net connaît parfois des problèmes, engrange des soucis… Les interruptions des connexions sont dues à des surchauffes, des coupures, des failles, des défaillances… Ainsi, par exemple, le 4 novembre 2008, il y eut une panne générale de climatisation dans la salle hébergeant les machines de Lautre Net… Mais là, ces derniers jours, ce fut une grosse panne : les machines ont rendu l’âme…

Cela dérange les uns, cela énerve les autres. Droit cri-TIC ne s’en indigne pas.

Une fois la faille repérée, tous se sont attelés à la tâche pour y remédier... En effet, l’histoire de Lautre Net montre combien la mesure associative est fondamentale pour disposer d’une réelle liberté sur la Toile. De fait, lorsque Altern.org, hébergeur gratuit, dut cesser son activité en 1999 à la suite d’un procès plus que retentissant [1], restait à reprendre le flambeau. Lautre Net prit une part du manche…

La qualité associative de Lautre.net doit être valorisée, vantée, louée. A ceux qui assurent le maintien difficile du système, à ceux qui, sans compter leur temps, sans monnayer les heures, font preuve d’un sens remarquable de la solidarité, sans doute faut-il adresser plus qu’un simple salut d’encouragement en forme de « merci ». Pour l’instant, si vous êtes parvenus à lire cet article, c’est que tout marche à nouveau !

Durant ce temps de panne, des articles et brèves ont pu être écrits : outre l’article du 30 novembre 2008 relatif à la réorganisation du ministère de l’Intérieur, ils sont datés du 1er au 7 décembre 2008 :

- des brèves : “Ne pas appauvrir l’école au prétexte de la crise !!” ; “Une décision exceptionnelle à la mesure d’un silence assourdissant” ; “L’allongement du temps de la loi par un i/unique article”

- des articles : “L’évaluation du niveau de connaissance, par les étrangers, de la langue française et des valeurs de la République” ; et principalement à destination des étudiants, “Droit de grève et négociation collective dans le secteur de l’éducation”.

- Mais aussi, des bandeaux-en-survol avaient pu être préparés en rapport avec quelques-uns de ces jours. En signe de retour, jusqu’à la prochaine panne, les articles et brèves ayant été insérés aux dates prévues, voici les bandeaux en survol auxquels vous auriez voulu peut-être échapper…

Notes :

[1] V. par ex., Altern ; arrêt de la Cour ; Condamnation d’AlternB : Non à la fin de l’Internet indépendant et non marchand ; L’affaire Altern.org. Lire aussi, du côté des pouvoirs publics, TIC : donner un nouvel élan à la société de l’information quand la question de la responsabilité des hébergeurs fut ainsi posée…

 

Galerie d'images

1/12/08 - Droit au logement 2/12/08 - Attention aux libertés ! 3/12/08 - Une bonne insécurité ? 5/12/08 - Des blogs ! 4/12/08 - Le refrain de la diversité 6/12/08 - Economique économie réelle !

Droit cri-TIC ou Droit cri TIC

Cri TIC, cri-TIC en Droit. Cri-TIC de droit : critique du droit, droit de la critique, droit à la critique, droit critique.

La forme interrogative étant un des signes de l’esprit critique qui anime toute recherche et parcourt tout enseignement, ce site a pour objet, en quelques articles ou brèves, de faire part de questionnements, incomplets et inachevés, sur des thèmes diversifiés... en Droit certes, mais aussi à côté ou aux alentours du Droit.

Pr. Geneviève Koubi

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
7 décembre 2008
Statistiques de l'article :
15 visiteurs aujourd'hui
10198 visiteurs cumulés

Votre recherche

RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 4108 (3061343)