Droit de l’éducation L’assiduité aux cours entre l’e-change et le chant-âge.

Le 2 octobre 2009, par Geneviève Koubi,

.

L’argent deviendrait-il le moteur de l’assiduité aux cours ? Une dépêche AFP du 2 octobre 2009 annonce que trois lycées professionnels de l’académie de Créteil vont expérimenter, à partir de lundi prochain, le 5 octobre, la mise en place, par classe, d’une « cagnotte collective contre l’absentéisme ».

Cette expérimentation reçoit l’approbation du Haut commissaire à la Jeunesse. Elle ne trouve pas d’écho dans les principales propositions du Livre vert sur la jeunesse ; elle est préfigurée par l’appel à projets du 6 avril 2009 dit de ‘première vague’. Afin de réduire les sorties prématurées des systèmes de formation initiale, quelques-unes des priorités devant être développées dans les projets étaient exprimées en ces termes : « - Sécuriser l’orientation vers l’alternance et prévenir les ruptures - Prévenir le décrochage scolaire et organiser les collaborations pour suivre les jeunes décrocheurs - Développer les incitations au maintien dans le système scolaire ».

Plus généralement, l’annonce de l’AFP est sans doute trop liminaire pour rendre compte de l’orientation précise retenue. Toutefois, ainsi présentée, l’expérimentation envisagée rencontre quelques objections ... juridiques.

.

Parmi la centaine de projets retenus pour le fonds d’expérimentation pour la jeunesse, certains (re)situaient la lutte contre l’absentéisme scolaire en une priorité essentielle pour une reconstitution du tissu sociétal dans des quartiers donnés. Cette perception répond à celle que les différents ministères concernés développent depuis quelques années, sans s’inquiéter des raisons pour lesquelles les uns tiennent les murs et les autres les détiennent.

Confortant ainsi les intentions ministérielles, exposées de circulaires en circulaires, de recensement et de suivi des non-élèves, les projets qui se focalisent sur la lutte contre l’absentéisme, en arrivent, quelles que soient les méthodes préconisées, à frôler les techniques de surveillance et de contrôle des conduites personnelles. Les projets déposés et, par la suite, les expérimentations engagées, poursuivent d’autres finalités et sans doute, envisagent-ils des procédés destinés à masquer quelque peu ce dessein. Mais, en ce que l’enjeu est ’financier’, ils ne peuvent que s’inscrire dans la philosophie dominante de l’appel initial. De même, ils ne peuvent initier de nouvelles politiques publiques qu’après une analyse ’administrative’ des résultats obtenus, redressements et chiffres à l’appui.

.

Le projet déposé par l’académie de Créteil portait effectivement sur la lutte contre l’absentéisme [1] — plus que contre le décrochage scolaire [2] ; mais révélait-il déjà une conception de l’assiduité en terme de présence physique [3] ? Se fondait-il sur les recensements opérés des absents notoires ? Envisageait-il déjà ’rémunérer’ la présence de tous ou de quelques-uns pour tous, sans échanges d’arguments préalables ou réflexions approfondies sur les objectifs de la part des principaux intéressés [4] ? A la marge, revêt-il même un sens alors que les sirènes de la « précaution » accentuent la gestion cahot-TIC de la pandémie grippale ?

.

La traduction de cette expérimentation en formulations journalistiques — comme par exemple celle-ci : L’académie de Créteil prête à payer pour que ses lycéens aillent en cours — dit combien la perplexité est de mise. Car, de fait, ce qui doit être souligné c’est l’introduction de l’argent comme facteur incitatif dans le processus éducatif. L’idée même qu’à l’école, au collège ou au lycée, une récompense, même collective, puisse être de « monnaie » donne sérieusement à réfléchir sur la conception de l’éducation défendue par les porteurs du projet comme par ceux qui l’ont validé. Cela est d’autant troublant que l’idée de ’mérite’ n’y est pas insérée ; pourtant cette notion de mérite pourrait tout autant détenir une qualité collective. Aucune attention n’est portée à l’enseignement dispensé, à l’enseignant comme si l’équivalence "appel fait = tous présents" était le pilier de la lutte contre l’absentéisme [5]. Donc, dans ce profilage, ce qui est directement saisi c’est la "conduite", le "comportement". Et loin de responsabiliser les uns par rapport aux autres, la tentation de l’exercice du pouvoir et de l’affirmation de la dominance risquerait de trouver là quelques nouveaux espaces où s’insinuer. L’école du chantage plus que de l’échange aurait-elle donc commencé ?

Par delà ces observations, engager une telle action de « caisse » reviendrait encore à porter atteinte à la neutralité du service public de l’éducation. Le principe de neutralité ne se décline pas seulement dans des champs politiques et religieux, il détient une dimension comptable et financière substantielle ; il peut ainsi obliger les établissements scolaires à respecter les enjeux d’une neutralité commerciale. Si, comme le laisse entendre la dépêche AFP, la proposition revient à inciter une classe à « cumuler des mises » en faisant plus ou moins pression sur les absentéistes éventuels ou confirmés pour qu’ils nuisent pas au rêve d’un voyage scolaire, au projet d’une création d’entreprise ( !) ou d’association, à une opération d’aménagement de la classe ou à l’achat de matériel informatique, sportif ou culturel, où est l’objectif du ’savoir’, de la connaissance, de la culture à acquérir. Le bilan de compétences n’est-il fait que d’obéissance aux mirages d’une sortie ou de l’acquisition d’un matériel ? Le ’contrat’ passé entre la classe (ensemble ou majorité des élèves ?), les enseignants et les membres de l’administration [6] reviendrait à susciter une mise sous surveillance de quelques-uns “uniquement pour assurer de leur présence dans un local dit collège” et sans se préoccuper de leur capacité d’écoute ou des formes de leur attention [7]. Leur contribution à l’alimentation de la cagnotte ne signifierait pas pour autant leur participation au projet final…

Le principe retenu ne répond sans doute pas à une logique individualiste, mais si la finalité relève d’un projet collectif de classe, il n’est pas certain que cette méthode d’incitation à la présence éveille un sentiment de solidarité voire une solidarité de groupe, comme voudrait le croire le représentant du Haut commissaire...

.

L’absence aux cours comme la présence en classe se monnayeraient-elles désormais ?

.

Notes :

[1] V. la brève d’actualité : Fond d’expérimentation pour la jeunesse : 165 projets sélectionnés.

[2] V. en la matière, instr. n° 09-060 JS du 22 avril 2009, Prévention du décrochage scolaire et accompagnement des jeunes sortant sans diplôme du système scolaire.

[3] Car c’est ce qui est sous-entendu dans la dépêche AFP

[4] On pourrait le penser au vu de la date, mais est-ce bien durant le premier mois de l’année scolaire que se dessinent les résolutions personnelles en forme d’engagement ?

[5] Ne peut-on être absent en rêvant à d’autres décors ?

[6] sont-ils les adultes référents ?

[7] ... alors que l’innovation est à portée de main : lutter contre l’absentéisme par les TIC ne semble pas impossible.

Droit cri-TIC ou Droit cri TIC

Cri TIC, cri-TIC en Droit. Cri-TIC de droit : critique du droit, droit de la critique, droit à la critique, droit critique.

La forme interrogative étant un des signes de l’esprit critique qui anime toute recherche et parcourt tout enseignement, ce site a pour objet, en quelques articles ou brèves, de faire part de questionnements, incomplets et inachevés, sur des thèmes diversifiés... en Droit certes, mais aussi à côté ou aux alentours du Droit.

Pr. Geneviève Koubi

Dans la même rubrique

Carte judiciaire : service public-usagers / justice-justiciables
Service public et liberté de participation à un mouvement de grève
Droit de l’éducation L’interdiction de l’école buissonnière...
Droit de l’éducation Instruction civique, éducation morale : esprit de contradiction
La « dangerosité » de la rétention de sûreté
Une « carte universitaire » : fin des antennes délocalisées ?
Droit de la fonction publique Une charte des « valeurs » de la fonction publique ?!
Droit du service public A la recherche d’un cadre juridique pour les services sociaux d’intérêt général…
Droit de la fonction publique La pente de la restructuration de/des service/s
Encore plus de décrets, plus vite !
Vers un "bloque-blog" ?
Les enseignants-chercheurs « au Rapport ! »
Droit de la fonction publique Des concours calculés à partir des souhaits des employeurs
Vers une carte des stations de CNI - Passeport
Le nouveau pistolet des agents de police municipaux
Avancée vers un statut du blog en Europe
Bandeaux en survol : les 50 ans d’une Vème République
Des services de ’promotion’ de la santé à l’Université...
Le blog : sujet sensible, enjeux importants
Droit de la fonction publique Une "charte pour la promotion de l’égalité"
Des célébrations mémorielles, une mémoire partagée
Vers une action publique intégrée en Afrique ? Le cas de l’OHADA
Droit constitutionnel Une notion de "parti politique" à réviser
La « carte » des quartiers ... de police
Droit des fonctions publiques La mobilité au service d’un « Etat-Entreprise »
Alerte à la grippe porcine : réactiver la prévention et la lutte "pandémie grippale"
La demande de (re)tenue. La geste de la violence policière...
Artifices d’une prétendue simplification
Droit de la fonction publique Les "indemnités de départ volontaire" dans l’Education nationale
Vers un Drôle d’en-Droit... La notion de ’vie privée’ au détour d’un rapport parlementaire
Diffractions du vocabulaire juridique
Quand le service public se ’personnalise’...
Droit de la fonction publique Parcours-mobilité pour l’été 2009
Orientations industrielles et commerciales du SIV (immatriculations des véhicules)
Proxima mobile ? prix maxima plausibles.
Droit de réponse Principes et enjeux du développement du portail Proxima mobile
Face à la pandémie grippale, la continuité d’abord.
Droit de la fonction publique Une nouvelle atteinte fondamentale à la Fonction publique, la loi du 3 août 2009.
Droit de l’éducation
L’assiduité aux cours entre l’e-change et le chant-âge.
Ton portable, tu n’utiliseras pas...
Droit de l’éducation Sécuriser l’école ou scolariser la sécurité ?
Actualisation des fichiers au ministère de l’imm...
Des livrets délivrés aux jeunes...
Droit de l’éducation Vers une école en « quartier de haute surveillance » ?
Référentiel de sécurité et prestataires de confiance pour échanges électroniques administratifs
For intérieur et prise de conscience contre devoir de réserve
Des "cadres dirigeants" de l’Etat...
Administrés consommateurs de service public ou de droits ?
Droits civiques : voter dès le premier tour...
Citoyens volontaires en ’service civique’...
L’UE joue l’air numérique ...
Simplicité, modestie, économie. Apparats d’un Etat sans fastes
Simplicité, modestie, économie. Affichage des apparats d’un Etat sans fastes
Les beaux-arts du renseignement
Droit de l’éducation Cahier de textes numérique : des colles en ligne
Les fichiers des jeux en jeu
Rhapsodie en localisation marine...
Nouveau "référent" : un "référent national" pour un fichier
Sections du CESE remaniées
Poreux qui, comme Ulysse… (fichier des déplacements professionnels)
Cours. Administration territoriale Que fait la police ?
Vers un défenseur des droits... de l’administration ?
Réponses aux questions. « Un Défenseur des droits... face à l’administration, seulement ».
Encore un fichier "secret" ! La gestion de l’information et la prévention des atteintes à la sécurité publique...
Affaires juridiques dans les ministères.
Ficher la population... un évènement majeur ?!
Fonction Publique. "Ils ne mouraient pas tous......." (1.)
Fonction Publique. "Ils ne mouraient pas tous......." (2.)
Visionnage ? Un mot pour cacher les images enregistrées
Circulaires à diffusion restreinte qui ne sont pas sans conséquences...
Aux armes, gardiens et surveillants des cités !
Au dernier Journal officiel de l’année 2011...
Indices d’un passage de l’administration électronique à l’administration numérique...
Parrainages et candidatures à la Présidence de la République
Expérimentations des contrôles des arrêts maladie... en fonctions publiques
Consignes aux bureaux de vote. Election aux 21/22 avril et 5/6 mai 2012 ...
Le fichier Game 2010 ... aux divers enjeux.
Des produits et des marques pour des éditions dites publiques
La circulaire du Code de la sécurité intérieure.
Gouvernement en charte de... "déontologie" ?
Le rappel de la jurisprudence dans une circulaire...
Dracar et Téléc@rtepro sous le regard du Conseil national des activités privées de sécurité.
- Tenues vestimentaires des élèves sous contrôle ?
Les services de proximité primés des débits de tabac.
ANTAI - Site du PV électronique ou "téléservice" ?
Quid du fonctionnaire ?
"RIE", service à compétence nationale sous MAP.
La grille de la MAP...
La fenêtre étroite du traitement GIDE
Projections autour de la notion de "démocratie sociale"...
Simplifier ? Effacer les circulaires et notes caduques...
L’interdit de fumer aux terrasses de café en questions circulaires...
DIMAP : Suppression du service "projets". Disparition de la distinction entre services "collectivités", "particuliers", entreprises".
L’ouverture de la consultation de certains fichiers aux agents de la mission "délivrance sécurisée des titres".
Assimiler les valeurs essentielles de la société française et l’égalité "femme-homme"...
Vers une valorisation des activités de recherches dans l’administration ?
La géolocalisation, un ’moyen technique’ pour des investigations...
SIC d’Etat, service public ferroviaire, armement... Bribes d’informations juridiques de début du mois d’août 2014
Des services de renseignement territorial ....
Plus d’une dizaine de voies ordonnancielles ouvertes. Ière Partie : La belle vie des entreprises...
Les associations agréées et SINUS
Un avis ou des mots pour tourner autour du sujet : les valeurs de la république
Déconfiture des référés....
L’extension des services de renseignement
Téléservice ou traitement automatisé de données à caractère personnel pour saisir l’administration par voie électronique ?
Surveillance des manifestations en polices administrative et judiciaire
L’iGAV, un nouveau fichier de police...
Entrer en 2017 ... au verbe numérique
Pour l’ordre, des armes et du renseignement...

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
2 octobre 2009
Statistiques de l'article :
12 visiteurs aujourd'hui
11315 visiteurs cumulés

Votre recherche

RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 3567 (2710660)