Droit des collectivités territoriales - Exercice et documents de cours. Contrôle de légalité en réforme Prétexte : Circ. 10 sept. 2010 - Contrôle de légalité, actes des collectivités territoriales en matière de commande publique

Le 27 novembre 2010, par Geneviève Koubi,

.

..... à l’attention des étudiants - M1. Droit des collectivités territoriales

.

La circulaire du 10 septembre 2010 relative au contrôle de légalité des actes des collectivités territoriales et de leurs établissements publics en matière de commande publique rend compte de l’avancée de la réforme envisagée en matière de contrôle de légalité initiée par le Conseil de modernisation des politiques publiques, c’est-à-dire en lien direct avec le dogme de la RGPP.

.

Si le lien ne fonctionne pas, il est possible de consulter le document ci-joint :

PDF - 2.2 Mo
Circ. 10 sept. 2010 Contrôle légalité - Commande publique

.

Il ne s’agit pas là de s’intéresser aux problématiques des marchés publics passés par les collectivités locales ou leurs établissements [1]. L’objectif de cette signalisation est de proposer quelques pistes pour discerner les circuits [— de la réforme à venir ( ?) [2]—] du contrôle de légalité des actes des autorités locales [3] — et autant que faire se peut, de les confronter aux dispositions encore incertaines du régime des actes des autorités locales dérivées de la réforme des collectivités territoriales [4]. Cette mise en perspective ne revient pas à susciter de questionnements sur ce que recouvre l’idée d’un "recentrage" du contrôle de légalité autour d’actes locaux considérés par le gouvernement comme détenant un enjeu majeur : les marchés publics, l’urbanisme et le développement durable [5].

Au moins, dans cette circulaire, y est-il rappelé que « le contrôle de légalité est une mission constitutionnelle des préfets et une des garanties fondamentales du respect de l’Etat de droit. » Aussi, même en s’attachant à ces quelques priorités définies par l’Etat, le recentrage ne signifie pas nécessairement un rétrécissement des champs du contrôle de légalité des actes des collectivités territoriales. Cela supposerait plutôt un renforcement de ce contrôle dans ces domaines spécifiques que l’Etat voudrait maîtriser suivant ses propres intérêts ou orientations. La ritournelle du ’bon emploi des fonds publics’ y est donc recommencée.

L’attention portée à la commande publique en l’espèce n’est qu’une des illustrations des enjeux d’une réforme. Il ne s’agit pas de rendre le contrôle de légalité plus strict mais plutôt de ressouder les intérêts économiques qui parcourent les politiques publiques, là à travers les marchés publics, autour de quelques axes privilégiés par une République irréprochable et un Etat exemplaire.

.

- 1.

« Le contrôle doit être adossé à une stratégie partagée avec l’ensemble des services de l’Etat concernés qui, par leur connaissance et leur expertise, peuvent aider le représentant de l’Etat dans l’exercice de sa mission constitutionnelle de contrôle de légalité. » Cette phrase tirée de la circulaire mérite un temps d’arrêt.

. L’insistance sur la "mission constitutionnelle" invite à en retrouver les sources ; le sixième alinéa de l’article 72 de la Constitution dispose : « Dans les collectivités territoriales de la République, le représentant de l’État, représentant de chacun des membres du Gouvernement, a la charge des intérêts nationaux, du contrôle administratif et du respect des lois. » Les conséquences quant à l’inertie administrative dans l’exercice de ce contrôle sont alors rappelées par une référence à la décision du Conseil d’Etat du 6 octobre 2000, Cne de Saint-Florent et autres, req. 205959 : les carences de l’Etat dans l’exercice du contrôle de légalité des actes des collectivités locales sont susceptibles d’engager la responsabilité de l’Etat lorsqu’elles constituent une faute lourde [6].

. L’idée de ’stratégie partagée’ doit aussi retenir l’attention. Elle enracine le principe de la mutualisation des services juridiques, depuis longtemps expérimenté et déjà mis en application dans le cadre du contrôle de légalité. En l’espèce, le recentrage s’entend d’un "plan départemental de contrôle" qui laisse supposer que la fonction d’un contrôle de légalité se planifie à partir de critères déterminés liant appréciation des contextes locaux et objectifs nationaux. Evidemment, les critères tirés des objectifs nationaux sont prédominants puisqu’ils constituent le "socle commun à toutes les préfectures" [7]. Le ’diagnostic local’ ne peut alors se réaliser qu’à partir de ce socle.

Il est alors intéressant de relever les transformations de la perception du contrôle de légalité : conçu ’a posteriori’ en 1982, il détiendrait désormais une dimension curative et une dimension préventive. L’idée est ’d’anticiper les difficultés’ que les collectivités locales rencontreraient dans le cadre de la commande publique... et peut-être, à terme, en d’autres domaines. En effet, la circulaire du 10 septembre 2010 propose ainsi d’aider les collectivités territoriales « qui rencontrent des difficultés à améliorer progressivement la qualité de leurs actes, décisions et délibérations » [8].

Quoiqu’il en soit, bien que la connaissance des « textes » soit un des piliers de la fonction ‘stratégique’ notamment lorsqu’il existe des enchevêtrements de normes impliquant des imbrications entre textes juridiques internes et européennes (communautaires), normes techniques et règles financières, celle des formes et procédures du contrôle de légalité l’est tout autant.

.

- 2. Exercice

Le rappel effectué dans la circulaire quant à la nécessaire connaissance du droit est le prétexte accaparé pour la réflexion qui vous est ici proposée. Les étapes du contrôle de légalité sont rappelées dans la circulaire.

L’étude de la transmission des actes au préfet pourrait être utile pour reprendre les règles qui y sont relatives : sont-elles identiques pour toutes les catégories d’actes émanant des autorités locales ? [9]. Cette transmission doit-elle être le principal vecteur de la fonction de ’conseil juridique’ aux collectivités locales quelque peu dévolue aux préfets ? [10].

C’est à propos de l’exercice du contrôle de légalité par le préfet que l’invitation à l’approfondissement plus qu’une incitation à la digestion d’un cours, est ici formulée. Il s’agit, pour vous, de rechercher s’il est nécessaire de distinguer entre actes administratifs unilatéraux et contrats administratifs pour apprécier la fonction de ce contrôle de légalité des actes des collectivités territoriales [11] et de repérer, pour chaque type d’acte, les différentes formes de recours contentieux dont dispose le préfet.

.

Notes :

[1] Sur ce point, il faut pourtant savourer la précision insérée à la première note de bas de page, en ce qu’elle avertit que les établissements publics de santé sont sortis de cet espace local pour intégrer le cadrage étatique depuis la loi n° 2009-879 du 21 juillet 2009 dite "HPST" tant son intitulé est baroque : "portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires".

[2] Ex. de base : art. L. 2131-1 CGCT.

[3] V. également, Ord. n° 2009-1401 du 17 novembre 2009 portant simplification de l’exercice du contrôle de légalité.

[4] Notant que la loi adoptée étant sur le bureau du Conseil constitutionnel... en attente de sa censure et/ou de sa validation éventuelles, l’une et l’autre pouvant être partielles. Toutefois, la notion de "délibérations concordantes" pourrait constituer un thème pour un dossier.

[5] Encore que ce ne serait pas inutile...

[6] Ce qui est relevé en l’espèce puisque le préfet s’est abstenu de déférer au tribunal administratif des délibérations illégales dont les conséquences financières étaient importantes pour les communes concernées, ce pendant trois années consécutives.

[7] On notera que ce terme de socle s’insinue dans la plupart des domaines dans lesquels l’Etat veut prendre ou conserver une part active pour les définitions et orientations... sociales plus que juridiques.

[8] A ce titre, la technique du bilan formaté en points forts et en points faibles — mise en place pour bien des méthodes d’évaluation depuis 2007 — est répercutée au niveau des collectivités territoriales beaucoup plus que sur le terrain du contrôle de légalité, puisque la circulaire insiste sur le fait que les bilans de campagne de contrôle pourraient être transmis aux collectivités afin que « les exécutifs locaux soient en mesure de conforter les points forts et de remédier aux points faibles ainsi identifiés » !

[9] Et encore : La transmission est-elle obligatoire pour tous les actes ? Quels sont les délais de transmission ? Attention : ne pas oublier les références à la jurisprudence…

[10] Etude possible à envisager : La lettre d’observations du préfet à la collectivité territoriale.

[11] Ce qui ne peut être trouvé d’emblée dans cette circulaire...

Droit cri-TIC ou Droit cri TIC

Cri TIC, cri-TIC en Droit. Cri-TIC de droit : critique du droit, droit de la critique, droit à la critique, droit critique.

La forme interrogative étant un des signes de l’esprit critique qui anime toute recherche et parcourt tout enseignement, ce site a pour objet, en quelques articles ou brèves, de faire part de questionnements, incomplets et inachevés, sur des thèmes diversifiés... en Droit certes, mais aussi à côté ou aux alentours du Droit.

Pr. Geneviève Koubi

Dans la même rubrique

Collectivités territoriales et évaluation des normes à incidences financières
Etat territorial contre Etat décentralisé
Les petits hôpitaux dans les territoires de santé
Départements : la circonscription plus que la collectivité
Droit et territoires Etapes pour une "réforme de l’administration territoriale de l’État"
Réforme des collectivités territoriales et signes de confusion
Droit des collectivités territoriales A mi-chemin entre État centralisé et État régionalisé...
Les services publics dans les zones rurales en question...
Réforme des collectivités territoriales. Avis du 4 nov. 2009 du Conseil économique, social et environnemental
Droit des collectivités territoriales Réforme des collectivités territoriales. Etape de l’annonce à venir du projet
Réforme des collectivités territoriales. Le communiqué du Conseil des ministres du 21.10.2009
Réforme des collectivités territoriales. Etape du dépôt du projet de loi. Exposé des motifs et étude d’impact.
Droit des fonctions publiques - Droit des collectivités terrioriales Un contrôle de légalité mis à la charge de l’agent public
Des directions interministérielles départementales
DATAR : le retour.
Droit des collectivités territoriales Le site ’officiel’ de la réforme des collectivités territoriales
Relations Etat-Collectivités territoriales Les départements face à l’Etat : payer la note !
Recentrage du pilotage des groupes d’intervention régionaux
Une « carte » des services publics de l’Etat
Droit d’évocation préfectoral en région
Administration territoriale Défis des préfectures dans l’ère RGPP
Cours. Collectivités territoriales/Education - L’EPCI de résidence
Droit des collectivités territoriales
- Exercice et documents de cours. Contrôle de légalité en réforme
Faire face aux épisodes neigeux
Droit des collectivités territoriales - Cours. Documents de travail. Réforme des collectivités territoriales
Du déplacement des débits de tabac
Vers la mutualisation des services des Archives départementales
Evaluer l’impact des normes pour les entreprises et... les collectivites territoriales
Un ‛service public de l’emploi local’ habité par l’État ?
- Contrôle de légalité et conseil aux collectivités
- Collectivités locales au secours de l’information environnementale.
Veilleurs vigilants : visionneurs et vidéopatrouilleurs
La communication sur la gestion sanitaire des grands froids.
Education dans les territoires académiques de santé...
Recomposition de la carte des écoles en zone de montagne.
- Repérer les communes à doter par le FSCT pour 2012.
Eviter le "décrochage numérique" sur le territoire
L’administration électronique en v(r)ille...
Revisiter la décentralisation au prisme du concept de "territoire/s".
- Police dans les communes. Conventions de coordination.
- Loi de décentralisation ? L’étape d’un avant-projet dans la MAP.
- Les contributions préfectorales au rapport du Gouvernement sur le contrôle des actes des autorités locales
Téléservices publics (dé-)localisés, téléservices de l’administration électronique...
- Réorganisation territoriale de l’Etat ... au rapport.
- A la recherche de l’impact technique et financier des normes applicables aux collectivités territoriales...
- Outre-mers et ordonnances
Une Charte d’engagements pour mettre au pas les associations ?
Collectivités territoriales et droit communautaire : Un retard qui ne fait pas de bruit ?
- Evaluation des normes réglementaires en vigueur dans les collectivités territoriales
- Rejets pour des cantons redécoupés...
- Election des assemblées et exécutifs locaux : une circulaire référencée tardivement !
Transmission des saisines au médiateur des normes applicables aux collectivités territoriales.
- Un discours spécieux sur l’allègement des normes pour les collectivités territoriales
- Une "charte" de valeur législative : la charte de l’élu local
La lutte contre la pauvreté en "territoires pertinents" ?
Sécurité, sécurisation dans les établissements scolaires
Territoires de montagne et services publics

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
27 novembre 2010
Statistiques de l'article :
7 visiteurs aujourd'hui
8841 visiteurs cumulés

Votre recherche

RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 3586 (2722716)