Le site Droit cri-TIC a changé...

Le 30 janvier 2011, par Geneviève Koubi,

Et pour annoncer le plus court mois de l’année, le mois de février 2011, tandis que les révolutions tonnent en quelques parties du monde, Droit cri-TIC se transforme en une simple page...

Sa présentation générale en "Cri-TIC de droit" a donc été modifiée. Si peu. Voici quelle était la précédente...

... sans les liens

Si ce site Droit cri-TIC comporte une rubrique faisant état de « Travaux et recherches », personnels (publiés ou entrepris) ou collectifs, les autres rubriques sont conçues à destination des étudiants en toutes disciplines afin d’éveiller ou de réveiller leur « esprit critique » – ce qui est la raison d’être de tout enseignement. Elles peuvent intéresser d’autres publics. Leur objectif reste le même au regard du Droit : la critique du droit ou un regard criTIC sur le droit.

Ces rubriques sont toutes en re- et/ou dé- construction permanente. Chacune a fait, fait ou fera l’objet d’une "brève" dans la présente rubrique (en guise d’explication, d’explicitation ou de justification). Toutefois, ces brèves ne sont pas chaque fois mises en adéquation avec les changements réalisés en cours de route.

Liées aux deux versants indissociables d’une activité universitaire entre enseignement et recherche, notamment en droit public, les principales matières distinguées sont transversales : ● « Droits de l’homme » ; ● « Doctrines administratives », sous-rubrique dans laquelle sont placées les « Remarques à propos de legifrance.gouv. », (NB : la sous-rubrique « Circulaires administratives » créée en décembre 2009 et clôturée en mai 2009 est désormais d’archives), et ● « Droit et territoire(s) » (sous-rubrique créée en mars 2009), — ces deux thèmes s’inscrivent dans la rubrique Droit administratif ; ● « Culture(s) et droit(s) », rubrique dans laquelle sont mentionnées des propositions de lecture de petits ouvrages.

Les articles de la rubrique « Enseignements - cours et séminaires » qui comportent un tiret (-) en début d’intitulé, correspondent à des cours effectués en ’présentiel’. Ils répondent à une demande des étudiants partis à la recherche d’un rapport entre les thèmes abordés et les enseignements qu’ils suivent.

Des remarques ou des informations sur des orientations juridiques, politiques et administratives, qui pourraient constituer des "pistes de recherches" ou des thèmes de reflexion en science juridique, peuvent être proposées sous la forme de « Questions Droit cri-TIC ».

Les soubresauts de l’actualité juridique et politique peuvent également susciter des réactions plus ou moins immédiates. Celles-ci étaient jusqu’alors accueillies dans la rubrique « Billets d’humeur - Droit et droits », cette rubrique est désormais désactivée. Elle est placée en "archives" dans une sous-rubrique de DésOrdres juridiques. Les transformations du système de droit atteignent une telle ampleur depuis ces dernières années que la notion de ’logique juridique’ perd de sa valeur comme si elle devait s’entendre principalement comme une notion "d’idéo-logique juridique". Disserter sur la ’neutralité du droit’ n’est plus de mise. De ce fait, une rubrique intitulée « DésOrdres juridiques » est-elle constituée [au 1er septembre 2009]...

NB : Quiconque désirerait insérer ses propres analyses ’critiques’ sur ce site est invité à les envoyer LA. Le site n’est pas un blog, il est cependant possible de faire part de répliques ou réparties en cliquant sur le nom de l’auteur de l’article ou de la brève.

Créée en juillet 2008, la rubrique des « A-côtés de/du Droit » ne s’intéresse pas à la matière du Droit. (NB : Les quelques éléments de « déblocage, déblogage » qui y sont placés sont résolument "en-dehors-du-droit").

Une petite liste d’articles récents de sites et blogs référencés est proposée sur la page d’accueil : Nouveautés sur le Web. Ces articles sont signalés par leur titre. L’application d’une règle déontologique fait qu’aucun article ou billet n’est là signalé s’il est nominalisé - sauf s’il s’agit d’un ouvrage, d’une décision de justice ou d’un ’grand auteur’.

.

Droit cri-TIC ou Droit cri TIC

Cri TIC, cri-TIC en Droit. Cri-TIC de droit : critique du droit, droit de la critique, droit à la critique, droit critique.

La forme interrogative étant un des signes de l’esprit critique qui anime toute recherche et parcourt tout enseignement, ce site a pour objet, en quelques articles ou brèves, de faire part de questionnements, incomplets et inachevés, sur des thèmes diversifiés... en Droit certes, mais aussi à côté ou aux alentours du Droit.

Pr. Geneviève Koubi

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
10 février 2011
Statistiques de l'article :
15 visiteurs aujourd'hui
10896 visiteurs cumulés

Votre recherche

RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 4300 (3499442)