dimanche 16 septembre 2018

En Espagne aussi, le plagiat des ministres est mal reçu...

En Allemagne, en 2011, parce qu’il avait plagié pour l’obtention d’un titre universitaire, le ministre de la Défense avait du démissionner [1] ; en 2013, ayant osé un plagiat pour sa thèse, la ministre allemande de l’Éducation avait du démissionner [2]. Ces diplômes leur ont été retirés.

En Roumanie, en 2012, le Premier ministre, accusé de plagiat dans la rédaction de sa thèse de doctorat en droit international, a démissionné [3]. Le ministre de l’Éducation, suspecté de pillage intellectuel a aussi démissionné. Les affaires de plagiat universitaire ne sont pas prises à la légère.

En Hongrie, en 2012, sa thèse se révélant être un plagiat, le président hongrois avait du renoncer à ses fonctions [4].

En République thèque, en cette année 2018 deux ministres ont été accusés de plagiat et ont démissionné : la ministre de la Justice et le ministre du Travail et des Affaires sociales à cause d’un plagiat dans la rédaction de son mémoire de licence [5].

etc.

.

Ces derniers jours, en Espagne, la démission de la ministre de la santé était bien due au fait qu’elle ait plagié à 60% dans son mémoire de Master [6]. D’un autre côté, lui-même accusé de plagiat dans sa thèse, le chef du gouvernement espagnol se fâche ; ainsi, le président du gouvernement espagnol « a dû prouver qu’il avait rédigé sa thèse universitaire lui-même. » Il l’a mise en ligne... et les conclusions sont qu si la thèse paraît médiocre aux spécialistes, « elle ne peut être considérée comme le fruit d’un "plagiat" » [7].

.

En France, le plagiat est toujours si mal sanctionné que l’on pourrait supposer qu’en cette matière aussi la notion d’exemplarité perdrait de son sens et de sa valeur...

...

Droit cri-TIC ou Droit cri TIC

Cri TIC, cri-TIC en Droit. Cri-TIC de droit : critique du droit, droit de la critique, droit à la critique, droit critique.

La forme interrogative étant un des signes de l’esprit critique qui anime toute recherche et parcourt tout enseignement, ce site a pour objet, en quelques articles ou brèves, de faire part de questionnements, incomplets et inachevés, sur des thèmes diversifiés... en Droit certes, mais aussi à côté ou aux alentours du Droit.

Pr. Geneviève Koubi

Votre recherche

RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 2248 (3891142)