Rentrée universitaire 2012-2013 en préparation... - à l’attention des étudiant-e-s....

Le 3 septembre 2012, par Geneviève Koubi,

Il avait été annoncé, dans un "pari cent pages..." que des changements interviendraient sur Droit cri-TIC dès la rentrée universitaire 2012/2013 : « A la rentrée 2012-2013, peut-être, Droit cri-TIC reviendra-t-il modifié - ce, ni dans sa présentation, ni dans son style, mais plutôt dans ses thèmes ; car, à la demande des étudiant-e-s, il s’efforcera, d’une certaine manière, de les composer plus sûrement en lien avec les enseignements dispensés - dits ’en présentiel’ -... ».

.

Les interventions sur le site seront plus espacées. Les annonces de silence accompagnées d’images en montages colorés ne seront données que lorsque leur durée dépassera un certain temps. Les brèves seront plus nombreuses et les articles (généralement référencés par les moteurs de recherche) seront plus synthétiques, donc encore moins fournis.

Les thèmes signalés par des ’tirets’ (-) seront plus fréquents - puisque ces ’tirets’ (-) correspondent à des enseignements. Les brèves ou articles correspondants seront insérés indifféremment dans les rubriques de ce site qui demeurent inchangées. Ils apparaitront généralement dans les sous-rubriques : A. Doctrines administratives et B. Droit et territoire(s). Droit des collectivités locales, relevant toutes deux de la rubrique Droit administratif. Doctrines. Territoires, ou bien, ils seront classés sous le thème des Droits de l’homme - Droits des peuples voire, notamment lorsque les problèmes soulevés concerneront des États étrangers, dans la rubrique Culture(s) et droit(s). Il est donc à noter que les articles ou brèves qui se rapportent aux cours dispensés n’entrent pas systématiquement dans la rubrique Enseignements - cours et séminaires.

Ces thèmes que ces cours et séminaires abordent sont appelés à évoluer - les mécaniques des contrats quadriennaux limitent la continuité dans les disciplines proposées sous le label de l’expérimentation. Ils sont pour cette année universitaire 2012/2013 : Anthropologie juridique ; Droits de l’homme et, plus particulièrement, Problématiques juridiques de la diversité culturelle et Droit des minorités et des peuples autochtones (v. à ce propos, bien que pas tout à fait d’actualité, les observations émoncées pour l’année 2009/2010 : Cours : "Droit et Diversité" - ajouter "culturelle" ! et les précisions émises pour l’année 2010/2011 : Cours : "Droit et Diversité culturelle" ... préalables à un enseignement en présentiel) ; Administrations publiques ; Droit des collectivités territoriales ; Transformations du droit et territoires numériques. Néanmoins, le tiret (-) pour les questionnements approchant le Droit de l’éducation sera maintenu.

Des questions d’actualité, en lien avec les domaines du Droit public, seront encore l’objet de quelques articles ou brèves, insérées au hasard des associations d’idées dans les différentes rubriques du site... notamment dans la rubrique DésOrdres juridiques dès lors qu’interfère une problématique proprement juridique ou dans celle des Questions Droit cri-TIC quand elles accusent une forme interrogative. La source principale de ces incursions est le Journal officiel ; cependant, les discours politiques ou administratifs, rapports d’information, études, arrêts ou jugements, peuvent être à leur origine.

Les circulaires administratives ne seront relevées que lorsqu’elles seront en lien avec les enseignements ou lorsqu’elles soulèveront un problème spécifique, soit sur un point de droit, soit en rapport avec les discours récurrents, soit sur un phénomène de société. Elles feront encore l’objet de ’répertoires’ récapitulatifs, selon leur nombre, trimestriels ou semestriels, voire annuels (v. dans la rubrique Droit administratif. Doctrines. Territoires, C. Circulaires, instructions et notes administratives).

La signalisation de petits ouvrages à "lire, faire lire, donner à lire... donner envie de lire" sera recommencée progressivement.

Et, bien sûr, des billets d’humeur peuvent encore s’inscrire sur le site.

.

La tonalité critique, qui se joue souvent en des parades allusives ou suivant des indications ironiques, est conservée. Elle sera parfois accentuée... Sa compréhension exige un suivi de l’actualité politique.

.

Droit cri-TIC ou Droit cri TIC

Cri TIC, cri-TIC en Droit. Cri-TIC de droit : critique du droit, droit de la critique, droit à la critique, droit critique.

La forme interrogative étant un des signes de l’esprit critique qui anime toute recherche et parcourt tout enseignement, ce site a pour objet, en quelques articles ou brèves, de faire part de questionnements, incomplets et inachevés, sur des thèmes diversifiés... en Droit certes, mais aussi à côté ou aux alentours du Droit.

Pr. Geneviève Koubi

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
3 septembre 2012
Statistiques de l'article :
10 visiteurs aujourd'hui
10192 visiteurs cumulés

Votre recherche

RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 4312 (3489215)