Droit cri-TIC cesse ses activités le 1er septembre 2015...

Le 27 août 2015, par Geneviève Koubi,

Après « sept ans de réflexion » critique, le site Droit cri-TIC entre dans une « quatrième dimension », celle de la vitrification. Telle est maintenant « la règle du jeu ».

De toute évidence, après avoir subi « le mépris », il était temps de donner un « coup de torchon » à ce site qui, parvenu « à bout de souffle », risquait de tourner en rond. « La grande illusion » d’une doctrine du droit dématérialisée indépendante et non-alignée, parfois rebelle, surtout non-conformiste et quelque peu subversive, s’est décomposée.

La complexité croissante des technologies de l’information et de la communication de ces « temps modernes » a peut-être précipité la décision de fermer le site Droit cri-TIC. Mais, en tout état de cause, celle-ci était déjà présupposée.

Malgré le nombre important de visiteurs – que je remercie –, en dépit de l’indispensable partition critique du droit dans un univers frileux, Droit cri-TIC ne peut évoluer dans un espace cybernétique désormais saturé de traitements automatisés assurant veilles, surveillances, écoutes, pistages, flicages...

Droit cri-TIC se sera donc plus actualisé à partir du 1er septembre 2015, toutefois, la consultation des articles publiés durant toutes ces années (de 2008 à 2015) reste possible.

Droit cri-TIC ou Droit cri TIC

Cri TIC, cri-TIC en Droit. Cri-TIC de droit : critique du droit, droit de la critique, droit à la critique, droit critique.

La forme interrogative étant un des signes de l’esprit critique qui anime toute recherche et parcourt tout enseignement, ce site a pour objet, en quelques articles ou brèves, de faire part de questionnements, incomplets et inachevés, sur des thèmes diversifiés... en Droit certes, mais aussi à côté ou aux alentours du Droit.

Pr. Geneviève Koubi

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
27 août 2015
Statistiques de l'article :
18 visiteurs aujourd'hui
9470 visiteurs cumulés

Votre recherche

RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 4311 (3319445)