Appel à contributions Pour un colloque : Expertises psychiatriques et sexualité - 1850-1930 Médecine, droit, morale, littérature dans les prétoires

Le 13 décembre 2008, par G. Koubi, Patrick Pognant,

Le groupe “Arts littéraires, Arts cliniques” du « Centre d’études et de recherches : Fondements du droit public » (CER:FDP) de l’Université de Cergy-Pontoise (UCP) accueilli par l’équipe de recherches « Forces du droit : Paradoxes, Comparaisons, Expérimentations » (FD/PCE) de l’Université de Paris 8 Vincennes Saint-Denis (Paris 8) organise en octobre 2009, sans doute les jeudi 15 et vendredi 16 à l’Université de Paris 8, un colloque pluridisciplinaire sur :

EXPERTISE PSYCHIATRIQUE ET SEXUALITÉ - 1850-1930 - QUAND MÉDECINE, DROIT, MORALE ET LITTÉRATURE SE CONJUGUAIENT DANS LES PRÉTOIRES…

Un appel à contributions est ainsi lancé à partir de la problématique délibérément générale présentée par Patrick Pognant (Professeur à l’Université de Paris 5 Descartes). La présentation première de cette problématique se retrouve dans une rubrique relatant les activités du groupe “Arts littéraires, Arts cliniques” du CER:FDP du site de Patrick Pognant :

.

« « À partir du milieu du XIXe siècle, la psychiatrie occidentale a nosographié par le menu les déviances sexuelles dont certaines entamèrent leur lente démédicalisation après les Années folles, notamment sous l’influence de la littérature. La pathologisation de certains comportements sexuels coïncida avec la reprise en main de l’ordre moral par le pouvoir et les Églises, amorcée avec ostentation depuis la Monarchie de juillet. À compter des années 1850, les délits et crimes liés à la sexualité occupèrent majoritairement l’activité judiciaire (que l’on songe par exemple aux cas de Joseph Vacher - publié par Alexandre Lacassagne - et de Vincent Verzeni - publié par Cesare Lombroso) et les psychiatres, pour la plupart experts des tribunaux, exploitèrent donc leur nosographie contestable des perversions sexuelles dans leurs rapports d’expertise légale. Ces experts n’ont pas échappé à la fureur polygraphique qui caractérise l’époque et nous disposons sur le sujet d’un abondant corpus, en partie numérisé et à l’accès libre sur le web. Cette accessibilité des textes, naguère confidentiels et plutôt réservés à des spécialistes, favorise le regard pluridisciplinaire nécessaire pour répondre aux questionnements suscités par ce corpus étonnant, et qui mérite un croisement des regards.

« Il ne s’agit pas ici de faire l’inventaire exhaustif des ouvrages de la période concernée et qui pourraient être utilement étudiés pour répondre à l’angle d’approche proposé mais, à titre d’exemple, d’en livrer quelques-uns pour baliser le champ de cette recherche. Ainsi, on peut citer pour la psychiatrie française Ambroise Tardieu (Étude médico-légale sur les attentats aux mœurs, 1857, et Étude médico-légale sur la folie, 1872), Henri Legrand du Saulle (La folie devant les tribunaux, 1864), Benjamin Ball (La folie érotique, 1888) et le Dr Laupst, (Tares et poisons, perversion et perversité sexuelles, une enquête médicale sur l’inversion : notes et documents, Le roman d’un inverti-né, le procès Wilde, la guérison et la prophylaxie de l’inversion, préface d’Émile Zola, 1896) et, pour la psychiatrie allemande, Richard von Krafft-Ebing (Médecine légale des aliénés, 1892, et surtout Psychopathia Sexualis. Étude médico-légale à l’usage des médecins et des juristes, 16e et 17e éditions allemandes refondues par le Dr Albert Moll, 1924, une œuvre qui est la quintessence de la psychiatrie occidentale de l’époque sur le sujet). On pourra aussi mettre à profit la consultation, par exemple, des Annales d’hygiène publique et de médecine légale, de la Revue de Psychiatrie, des Annales médico-psychologiques et des Archives d’Anthropologie criminelle.

« Les pistes bibliographiques envisagées ci-dessus pourraient laisser accroire que seule la psychiatrie occidentale (notamment française et allemande) fut concernée par l’expertise légale en matière de sexualité. Ne doutons pas que le crime sexuel était alors (et est toujours !) un phénomène international et il serait particulièrement intéressant que des chercheurs fassent découvrir des expertises sur les continents américains (Amérique du Sud notamment car la période est riche : du colonialisme à l’indépendance…), le continent africain (pour les mêmes raisons…), voire l’Asie.

« Concernant la diversité des lectures possibles, nous livrons quelques indications n’excluant en rien d’autres pistes qui pourraient être suivies (historiques, sociologiques, herméneutiques…). Ainsi, concernant la psychiatrie, outre la pathologisation des comportements sexuels hors la norme, on peut s’interroger sur la scientificité des expertises elles-mêmes : par exemple, quelle est la valeur scientifique du comparatisme mis en œuvre dans de nombreux rapports ou quelle place est accordée aux disciplines médicales (physiologie, biologie…) autres que la psychiatrie ? Concernant la littérature, quel est son poids dans les expertises ? Et quel est celui de la morale et de la religion ? Enfin, à propos du droit, si de nombreux cas présentés intéressent en premier lieu les pénalistes, il en est aussi qui touchent le droit (internements abusifs, divorces…) et qui méritent d’être analysés. Par ailleurs, quelle est la place du " pouvoir psychiatrique " (voir l’ouvrage éponyme de Michel Foucault) dans le dispositif judiciaire de l’époque ? Et comment, par exemple, la loi fut-elle contournée, en tout cas en France où le crime sodomite ne figurait pas dans le Code pénal depuis 1791, pour aggraver les peines des déviants sexuels, notamment homosexuels ?

« Enfin, nous donnerons à titre d’exemple la contribution que nous comptons présenter (nous n’en sommes qu’aux prémices de notre travail !) lors de ce colloque. Il s’agit d’une des premières expertises auprès des tribunaux de la Cour impériale conduite par Krafft-Ebing alors qu’il venait d’être nommé professeur de psychiatrie à Vienne. Il eut à mener cette expertise dans une affaire de mœurs à propos d’une jeune comtesse hongroise qui, selon lui, souffrait de gynandrie, ce qui l’aurait conduite à convoler en noces illégitimes avec une jeune fille en escroquant au passage son " beau-père ". Il sera notamment intéressant de voir comment Krafft-Ebing a orienté son expertise pour la faire coïncider avec la théorie qu’il avait élaborée à propos des psychopathies sexuelles (et notamment les degrés de l’homosexualité) et comment il obtint l’acquittement de la jeune femme qui, d’ailleurs, passa le reste de sa vie dans la peau (et le pantalon) d’un homme en se faisant appeler M. le Comte…

« Les possibilités d’approche sont donc nombreuses et les travaux proposés devraient permettre de mieux appréhender une période somme toute récente pendant laquelle les psychiatres ont conforté leur rôle et leur pouvoir dans le dispositif judiciaire. La psychiatrie légale de ces années-là ne permet-elle pas de comprendre les enjeux et les limites de celle d’aujourd’hui (marquée entre autres, en France, par le fiasco du procès d’Outreau, emblématique d’autres fiascos, moins médiatisés) ? ... » » - (P. Pognant)

.

Si certaines personnalités ont d’ores et déjà été pressenties, toute proposition qui s’insèrerait dans cette problématique qui place "l’histoire" (période) au coeur du propos et qui ouvre sur la (re)lecture des documents de toute nature (littéraire, juridique, sociologique, médicale, déontologique, etc.) associés ou correspondants, sera examinée. Elle doit être adressée à Patrick Pognant — ou, à la rigueur, à Geneviève Koubi, qui a assuré l’interim de la direction de l’équipe Forces du droit : Paradoxes, Comparaisons, Expérimentations de l’Université de Paris 8.

.

 [1]

Notes :

[1] NB : Les mises à jour dans les liens institutionnels ont été effectuées le 5 juin 2009.

Droit cri-TIC ou Droit cri TIC

Cri TIC, cri-TIC en Droit. Cri-TIC de droit : critique du droit, droit de la critique, droit à la critique, droit critique.

La forme interrogative étant un des signes de l’esprit critique qui anime toute recherche et parcourt tout enseignement, ce site a pour objet, en quelques articles ou brèves, de faire part de questionnements, incomplets et inachevés, sur des thèmes diversifiés... en Droit certes, mais aussi à côté ou aux alentours du Droit.

Pr. Geneviève Koubi

Dans la même rubrique

Acte 2. Opéra et Droit. Poitiers, le 14 mars 2008.
ARINoC ? Recherches sur les normes et comportements
Droit administratif - collectivités territoriales Vers une réforme du contrôle de légalité des actes locaux ? (1)
Droit administratif - collectivités territoriales Vers une réforme du contrôle de légalité des actes locaux ? (2)
Droit administratif - collectivités territoriales Vers une réforme du contrôle de légalité des actes locaux ? (3)
« La construction des “espaces” par le droit »
Appel à contribution, Colloque : « Jean Carbonnier (1908/2008) »
Détour et retour de la "faveur"
Revues en danger ! - sous comptabilité AERES
Les services publics "à la brésilienne"
A la recherche des blogs juridiques !
Acte 3 : Droit et Opéra, Opéra et droit, le 15 décembre 2008
Appel à contributions
Pour un colloque : Expertises psychiatriques et sexualité - 1850-1930
Quelles revues "scientifiques" en droit ?
Pétition : La défense des revues de sciences humaines et sociales
L’inversion plagiaire : de la feuille de papier à la page web
COLLOQUE. Jeudi 15 octobre 2009. Paris 8, salle B 106. Expertises psychiatriques et sexualité. 1850-1930.
Démesures statistiques. Rapport « Inégalités et discriminations ». 1.
Démesures statistiques. Rapport « Inégalités et discriminations ». 2.
Démesures statistiques. Rapport « Inégalités et discriminations ». 3.
Démesures statistiques. Rapport « Inégalités et discriminations ». 4. (fin)
Questions autour des blogs. (I)
Questions de droit autour des blogs. (II)
Questionnements sur les "blogs". Les étudier en Droit ? (III)
Séminaire. Réflexion et recherches. Géographie et droit. Géographie juridique ou legal geography ?
Droit des fonctions publiques/Droit social Colloque du CLUD. Droit du travail & des fonctions publiques. Nanterre, 30 sept. et 1er oct. 2010
Citer les sources ! Oubli, plagiat et autoplagiat.
Campagne au Brésil. Colloque. Uberlândia, MG, 18-21 oct. 2010 : « Tramas e dramas do político : linguagens, formas, jogos »
Le plagiat détruit le diplôme et nuit à la recherche...
2ème session, séminaire "Géographie et Droit, Géographie du droit". Carcassonne, 3 et 4 décembre 2010
Liste de revues Droit au sens de l’AERES
A propos de « Géographie et Droit ». Illustrations. Organismes de géographie ’officielle’ ?
Les « sélections » de citations…
Sur la plage, le pavé. Sur la place, le plagiat...
Le plagiat sous pression de la presse...
L’apostrophe entre travail scientifique et stratégie politique
Guillemets guillerets pour ne pas plagier...
Eviter le vol d’idées !?
Les « références » citées dans les contributions écrites.
Colloque Plagiat en recherche, recherche du plagiat...
3ème session, séminaire "Géographie et Droit, Géographie du droit". Carcassonne, 28 et 29 octobre 2011
L’IGN revu sous label RGPP
Appel à contribution. Colloque "Les téléservices publics". CERSA, 15 et 16 novembre 2012.
Colloque. Cergy-Pontoise. 8 décembre 2011 : « Efficacité de l’acte normatif ».
Appel à contribution. Colloque "Droit et Anarchie" - IEDP Paris XI - 23 novembre 2012
Appel à contribution - Jurisdoctoria n°9 : "Régulations" ... /et Dérégulation(s). Janvier 2013
Colloque - Les téléservices publics et la modernisation des relations administratives - Paris, 15 et 16 novembre 2012
Colloque : La diversité dans la gouvernance internationale - 22 février 2013 - Genève (CH).
Régulations. Jurisdoctoria 2013, n° 9.
Colloque 15-16-17 mai 2013 : "L’Arrogance".
Colloque AFDA. "Le service public". Strasbourg, 6 et 7 juin 2013.
Colloque 11-12 juillet 2013. "Les 30 ans du statut général des fonctionnaires. Et après ?" - Besançon.
Colóquio Internacional : "Arrogância", Belo Horizonte (MG), Brasil, 2-4 de setembro de 2013
Questions gouvernementales sur l’Open Data et questionnements scientifiques sur la protection des données personnelles
"La grammaire juridique des circulaires administratives" - Colloque - Paris - 13 juin 2014
Journée d’étude : Les blogs juridiques, Paris - CTAD, 16 juin 2014
Colloque : "Le territoire. Questions juridiques et enjeux politiques" - Paris, Sénat, 26 juin 2014.

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
7 juin 2009
Statistiques de l'article :
3 visiteurs aujourd'hui
4256 visiteurs cumulés

Votre recherche

RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 1864 (1182025)