Pôles d’appui juridique en préfectures Instr. INTD16321118J, 16 nov. 2016, Mise en place du PPNG, pôles d’appui juridique- police administrative

Le 26 novembre 2016, par Geneviève Koubi,

La mise en place du « Plan préfecture nouvelle génération » (PPNG) prend forme [1].

Certes, les pôles d’appui juridique compétents en matière de police administrative, entrent en fonction au 1er décembre 2016. S’ils sont signalés comme étant l’objet principal de l’instruction INTD16321118J du 16 novembre 2016 relative à la mise en place du Plan préfecture nouvelle génération des premiers pôles d’appui juridique compétents en matière de police administrative, peu d’éléments permettent de les repérer.

Car, en tout état de cause, cette instruction présente essentiellement ce que sont ces pôles d’appui juridique et invite clairement les préfets à y faire appel : « Les pôles d’appui juridiques n’ont pas vocation à se substituer aux services métiers ni aux services contentieux des préfectures, quelle que soit leur organisation. Il s’agit de structures d’appui complémentaires, intervenant à votre demande expresse, pour solliciter une expertise comme vous le feriez en recourant à un cabinet d’avocat ».

La description des pôles d’appui juridique (PAJ) comme des « structures légères » (en personnel) et « très spécialisées par matières », souligne combien la connaissance du droit et la nécessité d’éviter la multiplication des contentieux sont désormais devenues des priorités pour les pouvoirs publics. Ces pôles sont donc créés pour réaliser des « expertises juridiques » ou pour répondre aux questions de droit par des « conseils » au sein même des préfectures. Ils rendent des « prestations » de divers types, allant de l’appui au traitement des contentieux (rédaction des mémoires ou requêtes, représentations à l’audience, conseils en appel ou en exécution des décisions de justice, proposition de solutions alternatives transactionnelles) jusqu’à la rédaction des décisions administratives.

Rattachés à la direction des affaires publiques et des affaires juridiques, ces PAJ sont hautement spécialisés. Dès lors, les agents de ces pôles reçoivent une formation approfondie dans les domaines concernés, c’est-à-dire en matière de police administrative (4 pôles), de ressources humaines - donc, surtout, en droit des fonctions publiques - (1 pôle [2]), de « concours de la force publique et responsabilité de l’État » (2 pôles [3]). En effet, ces agents sont tenus de « maîtriser de manière approfondie le corpus juridique qu’ils seront amenés à appliquer », afin d’apporter aux services qui les sollicitent des « réponses fiables et rapides ».

La fiabilité repose sur le savoir et la célérité se joue, pour les préfectures qui en dispose, suivant les circuits de la dématérialisation à l’aide de l’outil SIAJ (« suivi informatisé des affaires juridiques »). D’ailleurs, une invite à se doter de cette application est exprimée dans l’instruction du 16 novembre 2016. Selon l’instruction, cette application « constitue un atout précieux dans la gestion de l’ensemble des dossiers contentieux », - ce d’autant plus que l’utilisation de Télérecours s’amplifie…

Pour le reste, l’instruction du 16 novembre 2016, tout en signifiant aux préfets qu’ils sont autonomes quant à l’organisation de la saisine de ces pôles, aligne quelques consignes quant à leur fonctionnement… Car, en fin de compte, ce qui semble importer dans cette instruction, c’est la répartition géographique de ces pôles [4].

.

Notes :

[1] V. par ailleurs, communiqué du 26 février 2016 : « Plan préfectures nouvelle génération (PPNG) : Carte des 47 préfectures ou sous-préfectures qui accueilleront à partir de 2017 une plate-forme spécialisée dans l’instruction des demandes de titres ». De plus, une circulaire du ministère de l’Intérieur en date du 8 juillet 2016, non publiée, précisait la nouvelle organisation des préfectures : « L’Intérieur dévoile l’organisation des préfectures “nouvelle génération”.

[2] V. aussi, circ. 17 mai 2016 relative à la mise en œuvre du volet ressources humaines du PPNG), de marchés publics (1 pôle[[Ce qui ne paraît guère suffisant au regard des développements du droit des contrats.

[3] Ce qui, ajouté aux 4 pôles en matière de police administrative démontre une crispation autour des problématiques d’ordre public...

[4] Tel est l’objet de l’annexe.

Droit cri-TIC ou Droit cri TIC

Cri TIC, cri-TIC en Droit. Cri-TIC de droit : critique du droit, droit de la critique, droit à la critique, droit critique.

La forme interrogative étant un des signes de l’esprit critique qui anime toute recherche et parcourt tout enseignement, ce site a pour objet, en quelques articles ou brèves, de faire part de questionnements, incomplets et inachevés, sur des thèmes diversifiés... en Droit certes, mais aussi à côté ou aux alentours du Droit.

Pr. Geneviève Koubi

Dans la même rubrique

Droit de la fonction publique Fonctionnaires : « travailler plus » à côté du secteur public...
« 22 » ! Votre carte "pro", s’il vous plaît !
Droit de l’éducation Rentrée en saison européenne officielle
Droit de l’éducation La lettre ministérielle "introductive"
Réorganisation au ministère de l’Intérieur
De rapport en rapport... voici le "rapporteur public"
En attendant le site web des circulaires applicables...
Maintenir les circulaires invocables...
Le site des circulaires en gouv.fr
Droit de l’éducation Orientation active en guise de sortie des classes
L’espoir en internat d’excellence
Concours de recrutement pour 2010 dans l’Education nationale
Relations administratives numériques à numériser
Bilans et esquisses prospectives : la troisième étape RGPP
Qualité des services publics ? A la recherche des « indicateurs »
Le "renseignement" au coeur de la lutte contre les bandes
Des fichiers de données ouverts aux policiers municipaux
Droit des fonctions publiques Le recours à l’intérim dans la fonction publique
Les pistolets à impulsions électriques interdits à la vente...
Un hiatus législatif ? Université autonome, une ‘restructuration’ impossible.
Les lignes pour dépasser le bac ...
Dissociation entre défense et sécurité ... civiles.
Sécurité et fichiers : Légalité du passeport biométrique.
Que faire des archives des commissariats de police fermés ?
Le téléservice de pré-plainte en ligne de fichier...
- Un Conseil commun... Pour quel ’dialogue’ ?
- « Téléservice-absences ». Recensement des absences "légitimes" des élèves
- Ouverture des concours de la Fonction publique ... sur Internet
Passe d’armes... - (Intermède d’un bref passage) -
- Livret de compétences de l’élève ... simplifié ?
La proximité prime les services rendus par les débits de tabac.
Des Ordres... de publication ou de non publication des circulaires.
Un "hôpital numérique" ?
Parité numérique pour le Conseil national du numérique.
Le "téléRC", un téléservice public des ruptures conventionnelles d’un CDI...
- Programme d’activité ’DEPP’, l’évaluation du système éducatif...
Examens et concours scolaires : téléservices et outils de télégestion
Un droit de grève dénaturé au nom des besoins essentiels des consommateurs...
Extinction des lumières artificielles non résidentielles.
Encore une charte ?! La Charte pour la promotion de l’égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique de 2013
L’enregistrement "rapide" des décisions au casier judiciaire
L’urgence médico-psychologique en référence organisationnelle
Décalant l’histoire, des contrats aidés sans fichage.
Plan, plans... de prévention des risques psychosociaux dans la fonction publique...
Tenue de service dans la police municipale : ’bleu gitane’ sur ’bleu foncé’ ?
Des téléservices publics ’individuels’...
Vers un ’Etat numérique’ ?
Quand le mot « architecture » remplace celui de « stratégie »...
Portails, bouquets de téléservices, téléservices... au risque d’une ’dé-simplification’ ?
Plus d’une dizaine de voies ordonnancielles - IIème Partie : Les compénétrations administratives
Echanges d’écrits par voie électronique dans les instances administratives collégiales.
Des publications au bulletin officiel des affaires étrangères
Un nouveau service à compétence nationale : l’Agence du numérique
Au TA de Paris, les recours contre les interdictions de sortie et les interdictions administratives du territoire
Le silence ne vaut pas acceptation dans les relations entre les administrations et leurs agents.
Service public : une formation en phase avec les "besoins"...
Du droit de saisir l’administration par voie électronique...
Mise en oeuvre de téléservices et enregistrement des données des usagers...
Les données du FAED
Lapalissade d’un code de déontologie en sécurité interne des transports...
Prélude à l’initialisation d’un répertoire électoral unique
Pôles d’appui juridique en préfectures
Redoublement des fichiers de stade... par les organisateurs des manifestations sportives
Permis de conduire : la "prédemande" devient "demande"...
Une fonction publique « à l’image de la société » ?
Qu’en est-il des "services publics" dans les attributions des ministres ?

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
26 novembre 2016
Statistiques de l'article :
19 visiteurs aujourd'hui
5356 visiteurs cumulés

Votre recherche

RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 3958 (2950612)