Geneviève Koubi

Pr. Univ. Paris 8 // CERSA-CNRS

ad. electr. : genevieve[at]koubi.fr

 

Envoyer un message à Geneviève Koubi




 

Articles de Geneviève Koubi

... | 810 | 820 | 830 | 840 | 850 | 860 | 870 | 880 | 890 | 900

En-dehors du droit Entre faux vol et faible propriété « Bulletin de l’autre bande », n° 11.

Le 13 février 2008, par Geneviève Koubi, dans NC. - Déblogage, déblocage...
Sous la verrière du jardin d’hiver, au milieu des palmiers aux racines noircies d’humidité, gisait un opuscule à la reliure rougeâtre, cassée et fripée. S’en échappaient par des fils défaits, opaques et laiteux, quelques feuillets encore liés entre eux. Fortement imbibés de mousse acide, ils dégageaient une odeur aigre et acidulée de fruit trop mûr ou de fleur trop tôt cueillie. Des bribes de phrases pouvaient sans doute être déchiffrées, découpées en diagonale, alternant caractères gras et entrefilets (...)

Droit de résistance à l’oppression et droit à l’insurrection (II) Deuxième volet : vers la révolution ?

Le 13 février 2008, par Geneviève Koubi, dans Droits de l’homme - Droits des peuples
Comment se saisir d’un droit de résistance à l’oppression dans les sociétés démocratiques contemporaines ? De nombreux juristes recadrent le droit de résistance à l’oppression dans un champ exclusivement social et politique. Ils en excluent souvent la dimension économique. Ils le déclassent en voulant l’enfermer dans un temps historique achevé : le droit de résistance à l’oppression serait un mode de justification a posteriori des actions révolutionnaires. Ils évitent ainsi de lui attribuer une valeur (...)

Droit de l’éducation Remise en jeu de "l’accompagnement éducatif" ?

Le 11 février 2008, par Geneviève Koubi, dans Archives : Billets d’humeur - Droits et droit
Source d’une rumeur suivie d’un démenti, "l’accompagnement éducatif" est pensé comme une priorité.. le ministre de l’éducation l’a mis en place depuis la rentrée 2007. Il repose sur une idée simple en forme de refrain publicitaire : « l’école après les cours ». Mais, à ce jour, il n’est encore qu’un dispositif « expérimental »... Dans le journal Le Monde, la rumeur prend place : le courriel anonymisé qui circule dans le milieu enseignant exprimerait la rancoeur d’un principal de collège classé « Ambition (...)

Droit et droit de résistance à l’oppression (I) Premier volet : en guise d’introduction

Le 8 février 2008, par Geneviève Koubi, dans Droits de l’homme - Droits des peuples
Une approche juridique de la résistance à l’oppression dans les sociétés démocratiques contemporaines ne s’inscrit pas dans les voies d’une conciliation entre les notions quelque peu antinomiques que sont l’ordre et la liberté ; elle ne s’insère pas non plus dans la recherche de définition d’un équilibre entre les notions de libertés ou de droits et d’obéissance à la loi. Plus que la seule « résistance » à l’oppression, la question concerne le « droit » de résistance à l’oppression. Le « droit de résistance à (...)

Lire : D. Lochak, "Face aux migrants : Etat de droit ou état de siège ?" éd. Textuel, coll. Conversation pour demain, 2007.

Le 7 février 2008, par Geneviève Koubi, dans Lectures - ouvrages
Conçu sur le mode d’un entretien, marque de fabrique de la collection, cet ouvrage offre aux citoyens les clefs de la compréhension du droit des étrangers en France. L’explication du titre de cet ouvrage est donnée à la page 81 : « à l’intérieur des frontières, l’état de siège évoque l’image d’un pays où les étrangers sont en butte à des contrôles policiers incessants, trop souvent au mépris des garanties de l’Etat de droit ; au-delà des frontières, il renvoie à l’image de ces îlots de prospérité, dont l’Europe (...)

Que veut dire « consolidation » ?

Le 5 février 2008, par Geneviève Koubi, dans Remarques sur, à propos ou aux alentours de Legifrance
La réponse à la question renvoie à tout un ensemble de travaux théoriques qui n’ont pas lieu d’être répertoriés dans le cadre d’une étude des potentialités de recherche qu’offre la nouvelle version de Legifrance. Car sur le plan de la « consolidation » des textes juridiques , rien n’a changé sur Legifrance 2. On peut le regretter : la lecture d’un texte reste toujours aussi fastidieuse qu’auparavant. Pourtant, la mise à disposition des textes juridiques sur ce portail ne s’adresse pas exclusivement aux (...)

Droit de l’éducation Futurs étudiants : pré-formatages orientatifs en cercles imbriqués Circ. n° 2008-013, 22 janv. 2008 - Orientation des futurs bacheliers vers l’enseignement supérieur, BOEN n°5 31 janv. 2008

Le 4 février 2008, par Geneviève Koubi, dans C. Circulaires, instructions et notes administratives (Archives)
Au Bulletin officiel de l’éducation nationale du 31 janvier 2008 une circulaire interministérielle n° 2008-013 du 22 janvier 2008, concerne le principe d’une « orientation active » des bacheliers vers les études universitaires : « Orientation des futurs bacheliers vers l’enseignement supérieur en vue de la rentrée 2008 : modalités spécifiques aux lycées ». Le ton général de la circulaire n° 2008-013 du 22 janvier 2008 : « Orientation des futurs bacheliers vers l’enseignement supérieur en vue de la rentrée (...)

Distinguer entre droits individuels et droits collectifs

Le 3 février 2008, par Geneviève Koubi, dans Droits de l’homme - Droits des peuples
Toute étude relative aux formes d’exercice des “droits de l’homme” introduit une réflexion sur la distinction entre droits individuels et droits collectifs. Une approche classique consiste à asseoir la distinction sur la pensée libérale qui préside à la rédaction des premières déclarations des droits ou des pactes ou conventions relatifs aux droits civils et politiques. L’exposition classique des droits de l’homme s’enracine dans ces textes et conduit à les présenter comme étant principalement de facture (...)

Droit de l’éducation Positivité laïque contre laïcité positive à l’école

Le 2 février 2008, par Geneviève Koubi, dans Archives : Billets d’humeur - Droits et droit
Puisque la laïcité est, du fait de discours présidentiels problématiques, « en crise », plutôt que s’interroger sur les modifications entrevues de la loi du 9 décembre 1905 relative à la Séparation des églises et de l’Etat, c’est sur le rapport que la laïcité entretient avec l’éducation qu’il s’agira ici de se pencher… en usant de la nouvelle version de Legifrance… Parcouru sans l’apport de la jurisprudence ou de l’analyse doctrinale, le Code de l’éducation est « illisible ». La mention « pour en savoir plus sur... » (...)

Des sentiments en droit public

Le 1er février 2008, par Geneviève Koubi, dans Recherches - Gk
Dans les sociétés démocratiques, nécessairement séculières, profanes ou laïques, l’irrationnel, le sentimental comme le ressentimental, la douceur comme l’anxiété, la joie comme la peine, le plaisir comme la douleur, n’ont pas de place en Droit. Mettant à distance la question de l’émotion, seules quelques données fragmentaires peuvent être ici proposées en attendant une prochaine étude de fond. Dans les sociétés qui font du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales un axe essentiel de leurs (...)

... | 810 | 820 | 830 | 840 | 850 | 860 | 870 | 880 | 890 | 900

Droit cri-TIC ou Droit cri TIC

Cri TIC, cri-TIC en Droit. Cri-TIC de droit : critique du droit, droit de la critique, droit à la critique, droit critique.

La forme interrogative étant un des signes de l’esprit critique qui anime toute recherche et parcourt tout enseignement, ce site a pour objet, en quelques articles ou brèves, de faire part de questionnements, incomplets et inachevés, sur des thèmes diversifiés... en Droit certes, mais aussi à côté ou aux alentours du Droit.

Pr. Geneviève Koubi

Votre recherche

RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 4317 (3323892)