dimanche 5 septembre 2010

Passages d’un roman construits avec les mots du Net

Une dépêche AFP (04/09/2010 | 07:50) s’intéresse à un ouvrage qui fait les unes de rentrée littéraire : un roman, en librairie le 8 septembre, « a puisé dans Wikipédia » pour établir certaines cartes...

« Pas de plagiat dans cet exercice », assure l’éditeur [1]. Or, on trouve « au moins trois passages du livre comme étant des copies conformes de la notice de l’encyclopédie en ligne. Ces emprunts ne sont ni signalés dans une note en bas de page, comme ce peut être l’usage en matière d’édition, ni marqués par des guillemets. »

Les notices et sites officiels peuvent être utilisés comme « matériau littéraire brut ». Les reprises peuvent apparaître « ‘mot pour mot’ », pour de courtes citations, lesquelles sont alors « insusceptibles de constituer un quelconque plagiat ».

Sur le site Wikipedia, rien n’indique le nom des auteurs, et les emprunts concernent des parties qui « sont d’une certaine ‘banalité’ rédactionnelle ». Le « “copier-coller” des notices encyclopédiques » dans le roman en cause s’inscrit dans le style de l’auteur… Faudrait-il penser alors que les différents documents insérés sur le Net sans mention d’auteur nominalisé seraient ‘plagiables’ ? Ce serait dire qu’il n’y a pas plagiat tant que « l’idée originale » n’est pas captée…

.

NB : Il existe maintenant un site pour retrouver les sites "plagiaires" ou plagieurs : Stop Plagiat ... (et les sites "plagiés").

.

 [2]

.

Notes :

[1] V. sur le site Slate.fr : le relevé des “copiages” ou plus exactement de “collages”.

[2] Ajout au 6 sept. 2010 : la réponse de l’auteur" en cause confirme la perception ici présentée de la notion de plagiat...

Droit cri-TIC ou Droit cri TIC

Cri TIC, cri-TIC en Droit. Cri-TIC de droit : critique du droit, droit de la critique, droit à la critique, droit critique.

La forme interrogative étant un des signes de l’esprit critique qui anime toute recherche et parcourt tout enseignement, ce site a pour objet, en quelques articles ou brèves, de faire part de questionnements, incomplets et inachevés, sur des thèmes diversifiés... en Droit certes, mais aussi à côté ou aux alentours du Droit.

Pr. Geneviève Koubi

Votre recherche

RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 1598 (5139970)