jeudi 29 novembre 2012

Journée mondiale de lutte contre le sida : 1er décembre.

Lien hypertexte (référence, site à visiter...) : Circ. n° 2012-180, 21 nov. 2012, Journée de lutte contre le sida - 1er décembre 2012.

Pour le 1er décembre 2012, Journée mondiale de lutte contre le sida - dont le thème est "Objectif zéro : zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination, zéro décès lié au sida" (ONUSIDA - 2011-2015) - fait l’objet d’une circulaire n° 2012-180 du ministère de l’éducation nationale en date du 21 novembre 2012.

Si la campagne réalisée à ce propos « vise à lutter contre l’ignorance et l’indifférence, améliorer la perception des risques et assurer l’accès de tous à la prévention, au dépistage, au traitement et aux soins », le fait que la circulaire citée s’inscrive dans le champ de l’éducation ne doit pas être pensé comme restreignant ses dimensions. D’autres notes de service, non diffusées, ont certainement - du moins, on l’espère - aussi exposé les mêmes problématiques.

Cette circulaire du 21 novembre 2012 insiste sur les enjeux de la sensibilisation auprès des jeunes : « L’information auprès des jeunes sur le VIH sida et les principales infections sexuellement transmissibles (IST), leur mode de transmission, la prévention et le dépistage précoce, anonyme et gratuit, dans les systèmes de soins, reste primordiale ». Elle rappelle certaines des données de la circulaire n° 2012-056 du 27 mars 2012 relative à la préparation de la rentrée 2012, notamment en ce qu’avait été évoquée dans un axe prioritaire de la politique éducative de santé, « la généralisation de l’éducation à la sexualité (accès à la contraception, et prévention du sida et des IST) ». Les enseignements correspondants ont ainsi pour finalité : « - d’apporter aux élèves une information claire, adaptée et actualisée sur le VIH-sida et les principales IST, leurs modes de transmission, les moyens de prévention et de dépistage existants ; - de susciter et renforcer chez les élèves une prise de conscience et une responsabilisation individuelle et collective mais aussi leur réflexion sur l’estime de soi, le respect d’autrui, les risques encourus, la solidarité, les discriminations. »

Par ailleurs, en faisant référence à une circulaire n° 2011-216 du 2 décembre 2011 relative à la politique éducative de santé dans les territoires académiques, la circulaire du 21 novembre 2012 la valide et ainsi signale que doit être maintenu, poursuivi, renforcé «  le développement des formations associant les personnels de l’éducation nationale et les partenaires de l’institution scolaire afin de générer une culture et une éthique communes autour de concepts, méthodes et outils en éducation à la sexualité. »

De plus, cette circulaire de 2012 prévoit aussi que, dans les lycées, « - la maintenance et l’approvisionnement des distributeurs automatiques de préservatifs, dont sont aujourd’hui équipés tous les lycées, doivent être assurés et la mise à disposition de préservatifs dans les infirmeries poursuivie ; - un espace d’affichage clairement identifié doit impérativement préciser les horaires d’ouverture des infirmeries, les numéros verts : Fil santé jeunes, Sida info service, la Ligne azur, les coordonnées des structures locales d’information et de conseil ainsi que des centres de dépistage anonyme et gratuit (CDAG) ».

.

Droit cri-TIC ou Droit cri TIC

Cri TIC, cri-TIC en Droit. Cri-TIC de droit : critique du droit, droit de la critique, droit à la critique, droit critique.

La forme interrogative étant un des signes de l’esprit critique qui anime toute recherche et parcourt tout enseignement, ce site a pour objet, en quelques articles ou brèves, de faire part de questionnements, incomplets et inachevés, sur des thèmes diversifiés... en Droit certes, mais aussi à côté ou aux alentours du Droit.

Pr. Geneviève Koubi

Votre recherche

RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 1957 (1303656)