A la recherche du BO du MESR

Le 31 août 2008, par Geneviève Koubi,

Le Bulletin officiel de l’éducation nationale (dit BOEN) s’est donc divisé en deux parties comme cela était affiché sur Legifrance dès la fin du mois de juillet 2008.

L’une de ces parties concerne l’éducation nationale, l’autre est relative à l’enseignement supérieur et à la recherche.

De fait, le 28 août 2008, la partie consultable à partir du site de Legifrance est celle du ministère de l’éducation nationale. A la fin du BO n° 32 de ce 28 août — dont l’encart relatif à l’organisation de l’enseignement des arts constitue l’apport essentiel —, un encadré grisé annonce que pour l’Enseignement supérieur et la Recherche, à partir de ce jour, il faut retrouver les textes réglementaires du Bulletin officiel de l’Enseignement supérieur et de la Recherche sur le site du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche à cette adresse : www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/bo.

Or, à ce jour, à la veille du mois de septembre qui sonne l’heure de la rentrée, user de cette adresse si bien libellée n’ouvre sur aucune information. La réponse simple qui s’affiche sur l’écran est celle-ci : La page que vous avez demandée n’existe pas. [1].

Retenant que ces deux parties : éducation nationale d’une part et enseignement supérieur et recherche d’autre part, ne sont désormais consultables qu’en ligne, il est alors asez curieux de ne pas trouver soit de ligne particulière dans le domaine des bulletins officiels de Legifrance qui maintient l’intitulé « Education nationale - Recherche », soit de présentation d’une seconde partie (même intitulée Recherche) qui serait consacrée aux textes du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (MESR).

Notant que l’adresse exposée précédemment n’est pas ’encore’ activée, et que celle annoncée initialement (www.enseignementsup-recherche.gouv.fr) pour consulter la partie du BO composée sous l’égide du MESR n’y renvoie pas directement, il restait à pallier aux défauts de communication des textes essentiels pour le fonctionnement des universités comme de la recherche.

Pour éviter de se perdre en lisant « la une » du site du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, pour contourner les informations données en actualités du ministère et celles présentant l’agenda du ministre [2], afin de ne pas avoir à rechercher le lien en jouant du dérouleur, Droit cri-TIC offre la possibilité de cliquer sur celui ici offert sous le label de bulletin officiel de l’enseignement supérieur et de la recherche, soit BOESR.

On remarquera alors que le premier BOESR, celui du 28 août 2008, porte le n° 32 comme le BOEN... Il ne s’agit donc pas vraiment d’un nouveau Bulletin officiel. En même temps, cette discordance des temps réveille certaines appréhensions quant au maintien de la qualité de service public de l’enseignement supérieur et de la recherche.

.

Notes :

[1] Ajout au 4 septembre 2008 : à l’occasion de la sortie du deuxième bulletin officiel du MESR, le lien www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/bo est finalement établi et la mention relevée ne s’affiche plus.

[2] On note toutefois que l’exposition du site : nouvelle université pour l’égalité des chances sur la page d’accueil du MESR est précieuse pour glâner des informations essentielles...

Droit cri-TIC ou Droit cri TIC

Cri TIC, cri-TIC en Droit. Cri-TIC de droit : critique du droit, droit de la critique, droit à la critique, droit critique.

La forme interrogative étant un des signes de l’esprit critique qui anime toute recherche et parcourt tout enseignement, ce site a pour objet, en quelques articles ou brèves, de faire part de questionnements, incomplets et inachevés, sur des thèmes diversifiés... en Droit certes, mais aussi à côté ou aux alentours du Droit.

Pr. Geneviève Koubi

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
4 septembre 2008
Statistiques de l'article :
4634 visiteurs cumulés

Votre recherche

RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 4358 (3425314)