En-dehors du droit Loin des villes viles Les Cahiers du "retour à l’anormal". n° 23, mai 2007

Le 4 janvier 2008, par Geneviève Koubi,

La ville qui vibre / est une ville qui frissonne

au bord de l’océan / en vagues d’écume / en rouleaux virevoltants

La ville qui file / est une ville qui résonne

au cœur d’une plaine / en asphalte de brume / en ronflements bruyants

La ville qui gîte / est une ville qui raisonne

au milieu des collines / en vertiges d’enclume / en soupirs vrombissants

La ville qui lisse / est la ville qui poinçonne

le verbe qui s’enfuit / le sourire qui s’enfume / par des flous consistants …

Dans la ville qui vire

les mots sont déprimants / les phrases vaines / les mains ravines

les jours de pluie…

Ilha verde, le 24 février 2007

RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 1226 (447584)